Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 19:18


Doghouse, c'est le nouveau film de l'anglais Jake West, le type derrière le rigolo Razor Blade Smile et le sympa Evil Aliens. Prévu pour 2009, son nouveau film reste dans le domaine qu'il affectionne (gore sympa et fantastique nawak) en une sorte de version surboosté de Death Factory et Démons.






C'est ainsi que nous voyons une bande de copains citadins se rendre à la campagne pour une petite virée qui va bien entendu mal tourner. En effet les femmes du groupe se retrouvent sous l'emprise d'un étrange mal qui les transforment en espèce de zombies / mutantes cannibales et assoifées de sang. Donc l'histoire est assez simple, mais ça s'annonce bien gore, sacrément frappadingue et avec cette petite touche d'humour anglais qui fait toujours du bien.






Question casting, on peut noter la présence de Emily Booth, jeune femme déjà vu dans Evil Aliens et bien sûr Cradle of Fear, ainsi qu'un certain Noel Clarke, le jeune Mickey de la série Doctor Who ! Autant dire qu'on attend ça de pied ferme surtout que le concept art des mutantes laisse transparaître une certaine envie d'icôniser le tout, chacune ayant son look bien particulier...




BANDE-ANNONCE
(sur la zic de Saw, ça fait bizarre...)





































Published by Fantastic Club - dans Notules
commenter cet article
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 23:45
Alors que le film Dragonball va de bon train et que les photos nous proviennent régulièrement maintenant, toutes plus consternantes les unes que les autres, voici une news qui va ravire ceux qui aiment l'univers de Dragonball, le vrai, le manga. Ou plutôt l'anime puisqu'il est en fait question d'une OAV.




On avait déjà été prévenu et l'annonce est officielle, encore une fois faite dans le célèbre Shonen Jump puisque ce sont pour ses 40 ans que le film va être crée. Et grande nouvelle puisque c'est Akira Toriyama lui-même qui supervise la chose, changeant un peu le chara-design à son avantage. Apparemment, cette histoire se situe juste après la saga Buu / Boo, et donc après la fin de la série (mais avant les GT. Ou alors faut peut-être pas les compter les GT).

On peut déjà apercevoir quelques nouveaux personnages, qui semblent avoir un lien avec l'armée Freezerienne.




Enfin, pour rester dans Dragonball que l'on aime tous, voici un travail titanesque abattu par des fans français : Dragon Ball Multiverse. C'est en gros une webcomics mise en image par des dessinateurs aux traits très ressemblant. Un délire total et parfaitement assumé où une race d'extraterrestre possédant une technologie leur permettant de voyager à travers les mondes et les dimensions décident d'organiser LE tournoi.




Et voilà que des centaines de personnages rappliques, tous issu du même multivers, pour s'en donner à coeur joie. Nos héros certes, mais aussi Freezer, Cell, Majin Buu, Broly, les Sayens, les Nameks, etc. dont des versions "parallèles" plutôt bien vu  (notamment un Namek étant en fait la fusion de TOUTE la population Namek afin de vaincre Freezer).

La publication est évidemment lente mais on peut déjà se réjouir des 2 pages par semaines. Hop hop on se jette dessus, c'est du gros rêve de fan !


Published by Fantastic Club - dans Manga
commenter cet article
14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 15:57


New York 1997, alias Escape From New York. Un film culte, un classique, un des nombreux chefs d'oeuvre de John Carpenter qui créer là sont personnage le plus marquant et le plus emblèmatique de toute sa carrière : l'anti-héros Snake Plissken (pour vous en donner une preuve, bande de jeune, c'est quand sans Plissken, pas de Metal Gear Solid. Et oui !).

Si le film possède maintenant des éditions DVD des plus réussie, avec restauration du sons et de l'image, commentaires audio et tout et tout, il manque toujours LA scène coupée. Une scène d'ouverture introduisant Snake Plissken avant son arrestation et le crash du Président. Une scène pratiquement introuvable si ce n'est sur un vieux Laserdisc. Une version existe mais sans le son, tandis qu'une autre est trouvable avec le commentaire de Carpenter et de Kurt Russell (l'interprète de Snake). Une scène qu'aucun éditeur français n'a jugé bon de mettre sur leurs éditions, ce qui est notable a peu près partout dans le reste du monde...

Heureusement le dieu Youtube existe, et nous permet aujourd'hui de découvrir cette scène légendaire dont on parle tellement sans pour autant la voir (un truc comparable au Within the Wood de Sam Raimi, tourné avant Evil Dead).




Scène légendaire


Il s'agit donc d'une version commentée par les deux amis de toujours Carpenter et Russell. Totalement hilare comme d'habitude (c'est déjà le cas sur les commentaires de The Thing ou de Jack Burton dans les Griffes du Mandarin), ça fait bien plaisir de retrouver ses deux là s'amuser en se racontant leur vieux souvenirs.

Si vous ne comprenez pas tout c'est normal : d'une part ce n'est pas sous-titré, de l'autre beaucoup d'entre vous ne connaisse sûrement pas la genèse du film et les liens qui unisse l'acteur au réalisateur. Par exemple si vous entendez parler de Debra Hill avec des petites vannes c'est on ne peux plus normal puisqu'il s'agit de la productrice de toujours de Carpenter, par ailleurs une grande amie. Quelle dommage que celle-ci soit décédée il y a peu...





En tout cas, merci Youtube !



Archive du 1er mars 2007



Published by Fantastic Club - dans Vidéos
commenter cet article
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 14:33



Terminant ce mois de janvier avec une bonne nouvelle plutôt qu'une mauvaise.

La série Aeon Flux vient tout juste de paraître en cette fin de mois dans un superbe petit coffret DVD collector. Cette série, oeuvre de Peter Chung, est un petit bijou d'expérimentation.




Les talents graphiques du père Chung sont très souvent critiqué. Un trait étrange, agressif, des looks pas très plaisant et des couleurs flashy... C'est sûr, ce n'est pas ce qu'il y a de plus beau, d'autant plus que le dessin "figé" (comprendre quand ils ne sont pas animés) sont généralement peu convaincant.

Si le grand public a pu connaitre Peter Chung grâce à son épisode Matricalculated pour Animatrix, et Dark Fury
(anime faisant le lien entre Pitch Black et Les Chroniques de Riddick), il faut savoir que Aeon Flux est un millier de fois supérieur à tout ça.



Très proche du trip Métal Hurlant, il s'agit de SF complètement surréaliste et non-sensique, doté d'un humour souvent noir mais absolument hilarant. Une série expérimentant les délires visuels les plus improbables et des idées complètements folles sont éparpillés dans les épisodes...


A noter aussi le packaging superbe, reprenant le premier plan de l'épisode pilote.












(archive du 1er février 2006)




Published by Fantastic Club - dans Collector
commenter cet article
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 18:47
1




En guise d'introduction, quelques news sur la saga Highlander...

Une nouvelle trilogie (c'est la mode hein ?) verra le jour avec non plus Christophe Lambert en héros, mais bien Adrian Paul et autres transfuges de la série TV. Le premier volet, pour l'instant titré Highlander - The Journey Continues est actuellement en cours de tournage. Pas vraiment d'écho mais quelques photos sont trouvable sur le net.

On espère de tout coeur revoir la série revenir sur le devant car son potentiel n'a jamais été exploité à fond jusqu'ici... Ce qui risque par contre d'être le cas avec l'anime du grand Yoshiaki Kawajiri (le film d'animation Ninja Scroll pour les ignards ! Bouuuh !!). Un film de 80 minutes prévu pour le printemps 2006 qui se déroulera dans le futur. De quoi voir le véritable potentiel d'un immortel boosté au Quickening ? Voici un petit teaser.

LA question toutefois : y aura du Queen à la BO ?

(archive du 19 janvier 2006)


2




Alors que Highlander : The Source, nouveau film de la saga, semble traverser le purgatoire depuis la sortie du DVD russe non-officiel, témoignage d'une oeuvre raté et pas du tout respectueuse de la mythologie, la bombe annoncé qu'est Highlander : The Search for Vengeance va enfin se dévoiler à nous !

On espère un Kawajiri digne de Ninja Scroll (le film, pas la série) et de Wicked City, mais force est de reconnaitre qu'en voyant également Monster City et Vampire Hunter D : Bloodlust, on fini par se rendre compte que le monsieur se répète inlassablement. Est-ce que cette nouvelle variation sur le thème d'Highlander évitera le héros monolithique aux prises avec un groupe de démons aux pouvoirs particuliers et l'image de la femme forte mais froide qui cache une grande sensibilité ? On espère ! Car aussi doué que soit le réalisateur, et aussi beau que soit son graphisme, ses histoires souffres de la répétition du même schéma, ce qui a d'ailleurs gâché quelque peu le spectacle qu'était sa version de Vampire Hunter D...




Si en France il nous faudra attendre encore un peu, le film va être disponible le 5 juin chez nos amis américains (euh... ?) dans un DVD comprenant une interview du metteur en scène ainsi qu'une Featurette que l'on imagine très promotionnelle puisqu'américaine (si si, regardez tous vos DVD américains, y en a une a chaque fois et tout le monde s'autocomplimente en essayant de prouver par A + B qu'ils viennent de faire un bon film !). Bizarrement c'est tout, et on espère une édition un peu plus fournie par chez nous (un documentaire sur la génèse du projet et le travail d'implication de Kawajiri serait pas mal bien que l'interview abondera sûrement dans ce sens).

Reste à savoir maintenant si, après la mort du producteur Panzer et l'échec retentissant (et encore à venir) de Highlander : The Source, si cet anime parviendra a réhabiliter une saga qui a toujours raté son départ malgré un brillant premier film.

(archive du 12 avril 2007)


3




Avec l'arrivée imminente du DVD aux States, l'anime de Kawajiri possède désormais son petit trailer qui en indique bien plus sur l'histoire, l'esthétisme et les personnages. On retrouve donc bien les thèmes propres au cinéaste avec un méchant bien barré et monstrueux (un Kurgan ??), des femmes ténébreuses et fortes et des héros en quête de vengeance que rien n'arrête...

Marrant de voir que la manière dont on essaie de faire passer ça pour un vulgaire actionner (surtout en fin de bande-annonce, c'est flagrant).


Une petite featurette ici qui en dévoile encore un peu plus. C'est bien du Kawajiri, donc très gore et puissant, et pour une fois nous avons un aperçu de la véritable puissance d'un Immortel doté de plusieurs Quickening, ce qui n'avait JAMAIS été développé dans aucun des films (ni la série).

Reste que je déteste les discours promotionnel (regardez la différence des propos de Kawajiri et des producteurs pour voir) et que doubler le réalisateur en anglais, ben c'est vraiment laid...


Parfois ça donne l'effet contraire tout ça et je suis moins pressé de le voir bizarrement... C'est bête, hein ?




(archive du 30 avril 2007)


Published by Fantastic Club - dans Manga
commenter cet article
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 18:34


Tiens j'ai pas été assez méchant avec la Milla, alors comme il me reste beaucoup de venin suite à l'énervement de cette news, je vais me permettre d'en cracher un peu plus.

Il était une fois une bande d'enculés qui n'ont rien de mieux à faire que d'emmerder le monde et de gagner encore plus de thune alors qu'ils en ont déjà tellement qu'ils ne pourraient pas tout dépenser en 5 ans d'achat non-stop. Ces fils de putes ce sont bien sûr les frères Weinstein et les distributeurs français.

Bon on reparle deux secondes de Grindhouse, le dernier rejeton de Tarantino et Rodriguez. Monsieur Tarantino, on ne le présente plus pour être un cinéphage hyper-actif ayant passé sa vie devant ce qu'on appel "film d'exploitation". Généralement des "mauvais films", des séries B et des films BIS, mais bourrés d'idées n'importe-nawak et qui constituaient le plus gros des films de SF, d'horreur et de polar et d'action. Bref, le type de films que ne regarde que des "dégénérés d'ado" (dixit les bons cinéphiles bien français préférant un chef d'oeuvre à la Besson ou Lelouch).




Les films d'exploitations étaient diffusé dans ce qu'on appel un "double-programme". Une séance où étaient diffusés, pour le même prix, deux films, entre-coupés d'une multitude de bandes-annonces de films de ce genre. Ce type de programmation n'existe plus aux USA et n'a visiblement jamais existé chez nous (sauf à la télé avec la sympathique Dernière Séance présenté par Eddy Mitchell, mais on est généralement trop jeune pour y avoir assisté).

Les deux réalisateur ont donc créer UN film nommé Grindhouse, contenant deux moyen-métrage réalisé par chacun d'eux : Planet Terror et Deathproof, le tout bazardé avec une multitude de fausses bandes-annonces (une avec Danny Trejo, une autre réalisée par Rob Zombie, etc.). Grindhouse s'avère être une ode aux double-features avec ses films over-the-top invraissemblables généralement découvert dans des qualités dégueulasses (Grindhouse comportera de faux oublis de bobines et de pellicule endommagées).




Tout l'intérêt du film est donc dans cette conception. Deux films, des bandes-annonces. Ok ? Maintenant pourquoi je suis en colère ? Et bien parce qu'en dehors des USA, voilà qu'on décide de séparer les deux films !

On sépare Deathproof et Planet Terror... Non mais... ?? Qu'est-ce qu'ils viennent nous casser les couilles cette bande de grosse sous-merde ?! Sous prétexte que le double programme n'est pas "dans la culture de notre pays" (nan mais MERDE, vous vous rendez compte de la connerie de vos propos ???) et pour se faire plus d'argent, on programme les films séparéments afin de faire revenir le spectateur, le tout avec plusieurs mois d'attente entre les deux diffusions en salles ! Comme pour Kill Bill en gros, et ça leur permettra d'avoir un argument ça...




Ecoutez moi bien maintenant, espèce de sales pourritures : vous et vos combines vous pouvez vous allez vous faire mettre bien profond dans le cul de Satan ! La France n'est pas le pays du 7ème Art, c'est un pays fasciste et élitisme qui déclare que tout autre film que "français" est automatiquement un film de seconde zone qui n'est bon qu'aux enfants ou aux attardés d'étranger. Depuis toujours vous méprisez le film de genre, mais en plus vous vous permettez de NOUS dire ce que l'on doit voir ou ne pas voir, et comment on doit le voir ! Non mais pour QUI vous vous prenez ?

Vous croyez vraiment que le public potentiel, qui est au courant de toute l'histoire, va aller lever son cul pour aller en salle et se payer 2 putains de séances pour 1 seul et même film ?




Merde ! Vous pouvez crever ! On prendra le DVD z1 qui coûtera même moins cher qu'une place de ciné ou mieux tiens ! On le piratera le film !

Allez tous vous faire enculer bande de merdes !


CECIL B. DEMENTED FOREVER




(archive du 22 février 2007)

Published by Fantastic Club - dans Previews
commenter cet article
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 18:12
1




Juste un petit article pour dire que le 3ème film des Resident Evil va sortir... Alors très franchement je m'en tape un peu puisque je déteste cette série ridicule et irrespectueuse du jeux vidéos original (même si bon les jeux aussi commence à taper dans le n'importe quoi juste pour satisfaire l'hardcore gamer maintenant) mais faut quand même que je rattrape mon retard et que je fasse preuve de professionnalisme en parlant de l'actualité en général, pas vrai ?

Alors voilà, il s'agira de Resident Evil : Extinction, toujours scénarisé par Paul W. S. Anderson (donc on changera pas de style) et cette fois réalisé par celui qui eu un bon départ Russell Mulcahy (le Highlander original et un Razorback franchement pas mal... Mais bon pour le reste euh...) avec bien entendu encore Milla Jovovitch dans le rôle principal... Alors la Milla bon, c'est pas que je l'aime pas (quoique...) mais bon, elle commence à devenir gonflante quoi...




L'histoire repart dans l'original, comme avec le 1er opus. Alice se cache donc maintenant dans le désert du Nevada, avec L.J. (Mike Epps) et Carlos (Oded Fehr) et 3 nouvelles minettes pour rameuter le spectateur mâle : Spencer Locke dans le rôle de "K-Mart" (?), la chanteuse Ashanti dans celui de "Nurse Betty" (??) et... Ali Larter dans le rôle de Claire Redfield !! Sont marrant les gars mais alors là va falloir nous expliquer ce que Claire vient foutre dans cette histoire puisqu'il a jamais été question de son grand frère mais bon... Donc tout ce petit monde essaye de lutter contre le virus de Umbrella et blablabla, ça va encore donner n'importe quoi mais bon, on est plus à ça près...

Comme les premières photos le laisse prévoir, Resident Evil : Extinction va rester dans son délire ridicule, avec une Milla Jovovitch de plus en plus laide mais qui s'habille toujours sexy et une Claire Redfield qui ne ressemble en RIEN avec l'original. Alors ok c'est une adaptation mais 1) ils avaient fait un effort pour Jill dans Apocalypse, 2) pourquoi l'appeler Claire Redfield ? Hmm ?

Bref, j'en attend rien mais apparemment on parle d'encore un autre volet à la série alors que celui là est même pas commencé... Ca fait vraiment peur Resident Evil !


(archive du 3 juillet 2006)


2




Une petite photo de famille de zombies marrante juste pour revenir sur la franchise de merde (oui je suis vulgaire aujourd'hui même si je crois que beaucoup diront qu'ils verront pas la différence) qu'est Resident Evil.

On reviendra pas sur le sujet du film, son réal et tout et tout (déjà fait dans une new précédente) mais juste pour se tenir informé, on parle maintenant d'inclure le perso de Leon S. Kennedy, passé à la postérité depuis Resident Evil 4, quand bien même tout le monde n'en avait rien à faire de lui dans Resident Evil 2... C'est Jensen Ackles, tronche de cake typique "djeunz" qui est pressentie pour tenir le rôle dans Extinction et sa futur suite. Autant dire que ça aide toujours pas a apprécier le projet.

Ci-joint une vidéo amateur du tournage d'une scène qui, ah !!, donne là par contre une petite envie de se plonger dans l'aventure... Mais faut pas se leurrer : c'est juste le point de vue du caméraman qui donne cette envie, le plan du film se focalisera plus bien certainement sur cette voiture qui passe au fond, nous privons de cette étrange vision pourtant sympathique (des zombies dans le désert). Reste que certains figurant en font trop (celui qui tend les bras là...)

(archive du 18 octobre 2006)


3




Bon ben ça y est, il l'on fini. Le film sortira très prochainement aux USA et ne devrait donc plus trop tarder. A cette bande-annonce qui vient tout juste d'être dévoilée au public, nous avons un meilleur aperçu de ce que sera le film...

Cette fois-ci, le film se veut post-apocalytpique, se situant dans un décors désertique avec un groupe de survivants (dont Claire Redfield, Carlos Oliveira et... Alice bien sûr) qui se bat contre les habituels zombies et autres créatures monstrueuses.

Bon en fait j'en sais pas plus parce que rien ne filtre vraiment et que de toute façon vu a quel point je déteste cette franchise, je cherche pas à en savoir plus. Par contre je vous rassure, les effets visuels tout foireux et le kung-fu câblés sont toujours là ! Comme quoi c'est bien les défauts qui marqueront les thèmes récurrents de la saga live.

Pas pressez de le voir donc.


Méchanceté Gratuite




Bah, allez, je suis plus à ça près maintenant.

Alors un peu de méchanceté gratuite que diable, parfois ça soulage.

...

Milla, je te supporte vraiment pas. Voilà.


(archives du 22 février 2007)


Published by Fantastic Club - dans Previews
commenter cet article
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 17:45



Bon, on ne reviendra pas sur le film, tout le monde ou presque sait ce qu'il vaut. Cependant, il faut lever le voile sur une zone d'ombre concernant la fin.



ATTENTION GROS SPOILER


(on pourra pas dire que j'avais pas prévenu !)




Rappelons nous ce final complètement nonsensique... La veuve Brody, son fils et deux amis sont coincés sur le bateau alors que Bruce (le requin) attaque... On décide de lui faire avaler un appareil et balancer au travers des flashs bizarroïdes pour le perturber complètement, le requin tue le noir de service (pauvre Mario Van Peeble) et là, c'est le drame :

Lorraine Garry a des souvenirs de la fin du premier film alors qu'elle n'est pas supposé être là, fonce sur le requin avec le bateau tandis que son fils bombarde la créature de flash, lui faisant pousser de gros cris de dinosaure (clin d'oeil au premier Dents de la Mer tout à la fin, vous vous souvenez ?) et puis on comprend plus rien... La bateau heurte le requin, celui-ci explose subitement, puis le bateau coule et on retrouve Mario en vie alors qu'il avait été bouffé juste avant...




Fin spoilers


Si la résurrection de Mario Van Peeble n'existe que pour la version européenne (dans la version américaine, il est bel et bien mort et ne reviens pas), il faut savoir que l'explosion ridicule du requin a été tournée à la va-vite pour la sortie vidéo du film (c'est d'ailleurs assez visible puisqu'en la passant en image par image on pourra remarquer une minable reproduction de Bruce empalé à la gorge par le bateau avant son explosion). Au cinéma, il y avait une autre version de la mort du requin, qui cette fois n'explose pas.




C'est toujours aussi Z (encore plus de cri de dinosaure), c'est mal filmé (réutilisation de plans déjà vu), mal monté (les flash-back ne servent plus à rien, les ralentis non plus) et surtout ça sert à rien, mais quand on aime les Dents de la Mer, ça fait plaisir !




Pour les personnes ayant eu la présence d'esprit de ne jamais voir le film ou de ne pas avoir le DVD, voici un aperçu en image par image de la fin que nous étions habituée à voir (remarque c'est tellement illisible qu'on voit rien même avec le DVD).


Tout de suite, ça pète moins.




(archive du 11 janvier 2006)


Published by Fantastic Club - dans Vidéos
commenter cet article
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 13:10


Ce n'est plus une surprise pour personne, un troisième volet de Starship Troopers, intitulé Marauder, va bien sortir sous peu avec Casper Van Dien qui reprend le rôle de Johnny Rico.




Certains se souviennent encore de Starship Troopers 2, archétype même de la version à bas budget du film dont il est censé être la continuité. Une grosse série B pas plus mauvaises qu'une autre mais sans réussir un seul instant à s'imposer en tant que suite ou en tant que film tout court. Autant dire que la mise en chantier d'un troisième opus aura laissé supposer le pire.




Passé la bonne surprise de revoir Van Dien, on peut s'estimer heureux de revoir l'aspect satirique du premier film (mais en sûrement moins poussé) grâce aux vidéos propagande, au look parfois limite nazi des Troopers et par l'idéalisation de l'armée comme recours absolu au conflit. De nouvelles espèces ont apparemment été rajoutées, comme ces espèces de scorpions dont le dare lance des lasers énormes.




Et comble du comble, si le film Starship Troopers ne ressemblait en rien au livre dont il était tiré (Etoile Garde-à-Vous chez nous), ce nouveau film semble enfin créer un léger lien de rattachement en ressortant les superbes armures géantes tendance Mecha !




Pour un DTV ça s'annonce plutôt pas mal quand même, en tout cas ça a l'air vachement sympa. Et puis au pire, on pourra toujours se consoler en voyant les Bugs s'acharner sur des trouffions fascistes à gueules de top model !


Published by Fantastic Club - dans Notules
commenter cet article
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 21:18


Autre scène coupée de légende, et introuvable désormais, la mythique scène d'ouverture de Bride of Re-Animator... En effet, le second film commence bien après le premier, évacuant complètement la dernière scène du premier film qui laissait West sur le carreau et Dan faire une grosse boulette avec Meg... Comment passer sur cette fin et aller directement sur le second film qui fait se retrouver Dan et West comme si rien ne s'était jamais passé ?


Et bien il y a bien eu une scène. Pourquoi ne fut-elle jamais utilisée ? Je ne sais pas. Toujours est-il que cette scène dont en entend souvent parler est invisible depuis quasiment toujours et on a presque fini par croire qu'elle était perdue à jamais, ou bien qu'elle ne fut jamais tournée...

Et pourtant, le dieu Youtube a encore frappé. Oui, cette scène a été entièrement tournée, oui, cette scène ramène bien Barbara Crampton dans le rôle de Meg et explique ce qu'il advient de son personnage, et oui, cette scène ramène bien le Dr. Herbert West.





"Ils n'ont pas pu me tuer. Ils n'en avaient pas les tripes".

Ceux qui on vu le premier film comprendront sa référence et son humour si particulier.

Donc voilà, remerciant le grand Youtube pour nous faire parvenir cette vidéo si précieuse que l'on espère quand même figurer un jour sur un dvd digne de ce nom.

Oh je sais, ceux qui n'ont jamais vu les films n'en auront strictement rien à foutre ou trouveront cette scène terriblement quelconque, mais ceux qui connaissent la saga Re-Animator...



Published by Fantastic Club - dans Vidéos
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fantastic Club
  • Le blog de Fantastic Club
  • : Petite zone pour parler Fantastique, Horreur et SF.
  • Contact

Annonce

Illustration de la bannière par ma petite femme, Nath ^^
Hésitez pas a visiter son blog :x

Recherche

Catégories